No 1

Gobineau, Joseph Arthur de

naissance 14.7.1816 à Ville-d'Avray (Ile-de-France), décès 13.10.1882 à Turin, cath., Français. Fils de Louis, capitaine d'infanterie, et d'Anne-Louise Magdelaine de Gercy. ∞ 1846 Clémence Monnerot. Diplomate, écrivain et philosophe. Après la séparation de ses parents, G. suit sa mère à Bienne où il fréquente le gymnase (1830-1833). En 1833, il rejoint son père à Lorient (Bretagne). G. est de retour en Suisse comme premier secrétaire de la légation de France à Berne de 1850 à 1854, à part une interruption en 1851. Son opinion sur la Suisse est très arrêtée et souvent péjorative. Les radicaux et leur action politique, l'évolution libérale et démocratique de la Confédération, sont en contradiction avec ses idées réactionnaires. L'atmosphère du pays, que G. compare à celle "dégoûtante du fumier de montagne et de la boue libérale", ne saurait lui convenir. Sa correspondance avec Alexis de Tocqueville témoigne de ces opinions. C'est aussi en Suisse qu'il entreprend la rédaction de son Essai sur l'inégalité des races humaines (1853-1855), ouvrage qui fait de G. l'un des théoriciens du racisme.


Bibliographie
– E. Dürr, «Arthur de Gobineau und die Schweiz in den Jahren 1850-1854», in BZGA, 25, 1926, 137-271
– A. de Tocqueville, Œuvres complètes, 9, 1959, 101-224
– J. Buenzod, La formation de la pensée de Gobineau, 1967
– J. Boissel, Gobineau, 1993

Auteur(e): Victor Monnier