No 1

Canning, Stratford

naissance 4.1.1786 à Londres, décès 14.8.1880 à Frant (East Sussex), Britannique. Cousin et protégé du ministre des Affaires étrangères George C., chargé de missions pour le Foreign Office dès 1807, notamment à cinq reprises en Turquie; plusieurs fois député à la Chambre des communes entre 1828 et 1841. En 1814, C. reçut de lord Castlereagh, ministre des Affaires étrangères, la charge de ministre plénipotentiaire en Suisse, vacante depuis 1799; avec Capo d'Istria, il supervisa la restauration de la Confédération après la chute de Napoléon et prit part au congrès de Vienne, en 1814-1815, comme membre de la commission chargée des affaires suisses. Pendant les Cent-Jours, il contribua à ce que la Confédération prenne le parti des Alliés. En 1816, il rédigea un mémoire en vue d'une réforme de l'organisation militaire suisse. De nouveau envoyé en Suisse en 1847-1848 pour prévenir une intervention des puissances conservatrices après la guerre du Sonderbund, C. exerça une influence modératrice sur les vainqueurs radicaux.


Bibliographie
– M. Hatze, Die diplomatisch-politischen Beziehungen zwischen England und der Schweiz im Zeitalter der Restauration, 1949
– J. Powell-Jones, Stratford Canning en Suisse, 1984

Auteur(e): Rolf Stücheli / PM