No 1

Bombelles, Louis Philippe de

naissance 1.7.1780 à Ratisbonne, décès 7.7.1843 à Vienne, cath., diplomate autrichien d'origine française. Fils de Marc Marie, marquis de B., général, diplomate, évêque d'Amiens dès 1817. ∞ 1816 Ida Brun, fille de Friederike, femme de lettres. Comte. Membre en 1804 de l'ambassade autrichienne à Berlin, dirigée par le prince de Metternich. B. travaille en 1808-1809 et en 1813 à l'alliance austro-prussienne contre Napoléon. Envoyé autrichien, notamment à Copenhague, Dresde et Turin entre 1814 et 1837, à Berne (par intérim) en 1834, envoyé extraordinaire et ministre plénipotentiaire auprès de la Confédération de 1837 à 1843, B. était un adversaire résolu de tous les courants libéraux: dans la lutte contre le radicalisme et lors de l'affaire des couvents d'Argovie, il mena, en accord parfois avec le nonce et les représentants des puissances conservatrices, une "politique de la main de fer", qui envisageait même une intervention militaire, mais que la rivalité franco-autrichienne fit échouer.


Bibliographie
Österreichisches Biographisches Lexikon, 1, 101
– L. Lenherr, Ultimatum an die Schweiz, 1991

Auteur(e): Albert Portmann-Tinguely / PM