Beau, Jean-Baptiste-Paul

naissance 26.1.1857 à Bordeaux, décès 14.2.1926 à Paris. Ambassadeur de France en Suisse du 11 juillet 1911 au 23 février 1918. En avril 1914, ses démarches auprès du président de la Confédération Arthur Hoffmann aboutissent à une entente verbale selon laquelle la France s'engage en cas de guerre à approvisionner la Suisse. Durant la guerre, il assure les autorités françaises de l'attachement inébranlable de la Suisse à sa neutralité. B. joue un rôle notable dans les négociations économiques qui débouchent sur la création de la Société suisse de surveillance économique en septembre 1915 et plaide avec intelligence la cause helvétique auprès de son gouvernement. En décembre 1915, il prévient le président de la Confédération Giuseppe Motta des fuites provenant de l'état-major de l'armée fédérale à destination des légations des Empires centraux (affaire des colonels). Il siégea de 1921 à 1925 à la commission permanente des mandats de la Société des Nations.


Sources imprimées
DDS, 5; 6
Bibliographie
– H.R. Ehrbar, Schweizerische Militärpolitik im Ersten Weltkrieg, 1976
– P. Luciri, Le prix de la neutralité, 1976

Auteur(e): Victor Monnier