23/03/2012 | communication | PDF | imprimer | 
No 1

Reiss, Ignace

naissance 1899 (Nathan Poretski) à Podvoloczyska (Galicie, auj. Ukraine), décès 4.9.1937 à Lausanne, sans confession. Fils de parents juifs pauvres. Avant la Première Guerre mondiale, il fréquenta l'école secondaire à Lemberg (auj. Lviv, Ukraine), puis fut manœuvre aux chemins de fer. Entré au parti communiste polonais en 1919, R. fut délégué au congrès international de la jeunesse socialiste à Vienne après la guerre russo-polonaise de 1920. Sous le pseudonyme de R., il travailla dès 1921 pour le service de renseignement militaire soviétique en Pologne, en Allemagne, en France, aux Pays-Bas et en Suisse. Désillusionné par la situation en Union soviétique, R. se rallia à Trotski dans une lettre ouverte de 1937 et appela à la rupture avec Staline. Il s'enfuit en Suisse et se réfugia à Finhaut. Un commando de la division pour l'étranger de la police secrète soviétique retrouva sa trace et l'abattit près de Lausanne.


Bibliographie
– P. Huber, «Der Mord an Ignaz Reiss», in RSH, 40, 1990, 382-408

Auteur(e): Peter Huber / FP