No 3

Hottinger, Hans Konrad [Jean Conrad Hottinguer]

naissance 15.2.1764 à Zurich, décès 12.9.1841 à Paris, prot., de Zurich. Fils de Hans Rudolf, marchand et fabricant de textiles, et d'Anna Barbara Stocker. ∞ Martha Elisabeth Redwood, fille d'un riche planteur, de Newport (Rhode Island). Scolarité à Zurich, formation professionnelle dans le textile, dans une fabrique d'indiennes à Mulhouse, puis entrée dans la banque. H. s'initia au commerce de l'argent à Genève auprès des banquiers Passavant et Candolle, puis se rendit à Paris, où il fut commis dans la célèbre banque Lecoulteux. Lors de sa fondation en 1786, la firme Usteri, Ott, Escher & Co., souhaitant prendre pied dans le monde lucratif des banques parisiennes, plaça H. et Denis de Rougemont, homme d'expérience, à la tête de l'établissement bancaire Rougemont, Hottinguer & Cie, dont elle possédait l'essentiel des capitaux. A la suite de spéculations et de découverts constatés dès 1787, la maison fut dissoute en 1790. H. fonda alors la banque Hottinguer & Cie pour sauver un maximum de capitaux lors de la Révolution française Au début de la Terreur, au printemps 1793, cet établissement fut aussi liquidé par H. et ses bailleurs de fonds. H. passa trois ans en Amérique pour s'établir ensuite à Paris comme marchand-banquier et financier de Charles-Maurice de Talleyrand. Président de la Chambre de commerce, colonel de la Garde nationale, membre de la Chambre des Cent-Jours, régent de la Banque de France à sa fondation, H. fut un homme très influent en France et dans le commerce avec l'Amérique; il se distingua d'ailleurs comme promoteur et bailleur de fonds de l'industrie d'exportation zurichoise vers ce continent. En 1810, Napoléon lui conféra le titre de baron de l'Empire.


Bibliographie
– M. Gérard, Messieurs Hottinguer, banquiers à Paris, 1968
– H. C. Peyer, Von Handel und Bank im alten Zürich, 1968

Auteur(e): Martin Lassner / UG