No 1

Radowski [Radonski], Onofrio

naissance 1790 à Borów (Basse-Silésie, auj. Pologne), décès 29.10.1830 à Lugano, Polonais, de Pura (1824). Comte. Militaire de carrière, plusieurs fois décoré (1815, 1818); blessé en 1815, R. fut exempté du service. Il voyagea à l'étranger, surtout en Italie, séjourna à Naples pendant les années du régime constitutionnel et adhéra au carbonarisme. En 1821, il fut arrêté en Pologne; l'intervention du roi de Prusse, dont il était sujet et gentilhomme de la cour, lui permit de se réfugier en Angleterre. En 1823, il trouva asile en Suisse, à Aarau, puis s'établit au Tessin en 1824. Il vécut jusqu'à sa mort à Lugano où il enseigna les langues à l'institut littéraire et commercial, ouvert en 1828 par Stefano Franscini. Membre de la garde civique et de la Société d'utilité publique. R. fut l'ami de l'imprimeur Giuseppe Ruggia et du médecin Carlo Lurati (qui fit poser à Carona une plaque à la mémoire de R.), défenseurs des idées libérales et républicaines.


Bibliographie
– B. Croce, «Un polacco carbonaro in Italia nel 1820-21: il conte Radonski», in Aneddoti di varia letteratura, 3, 1941, 98-101
– G. Martinola, «Un esule polacco nel Ticino», in RSS, 1941, no 4, 765-768

Auteur(e): Daniela Pauli Falconi / DW