No 1

Radek, Karl

naissance 31.10.1885 (Karol Sobelsohn) à Lemberg (auj. Lviv, Ukraine),décès 19.5.1939 à la prison de Werchneuralsk (Oural), isr., Polonais. Fils de Berysz, fonctionnaire, et de Zosia Lobert. ∞ Róza Mawrikijewna Abramowicz, Polonaise. Etudiant en droit à Cracovie. Etabli à Berne et Zurich en 1904-1905 où il collabore avec Rosa Luxemburg, R. prend part à la révolution de 1905-1906 à Varsovie. Il participe ensuite à la formation de la gauche radicale allemande avant d'être expulsé du SPD. Réfugié en Suisse pendant la Première Guerre mondiale, il collabore à la Berner Tagwacht de Robert Grimm, et participe activement aux conférences de Zimmerwald en 1915 et de Kiental en 1916. Après 1917, il rejoint les bolcheviks russes et devient l'un des principaux dirigeants de l'Internationale communiste. Déporté en Sibérie en 1928 comme trotskiste, il capitule et retrouve de l'influence en tant que conseiller personnel de Staline en politique étrangère. Sa venue à Genève en 1932 pour participer à la conférence sur le désarmement suscite de violentes réactions dans la presse suisse. Arrêté en 1936 à Moscou et condamné à dix ans de prison.


Bibliographie
– J.-F. Fayet, Karl Radek, 2004

Auteur(e): Halina Florkowska-Frančić