11/07/2007 | communication | PDF | imprimer
No 1

Giller, Agaton

naissance 11.1.1831 à Opatowek près de Kalisz (Pologne), décès 17.7.1887 à Stanislawów (Galicie). Fils d'employé. Célibataire. Déporté en Sibérie en 1854, en raison de ses publications en Galicie. Amnistié, G. travailla à Varsovie comme journaliste et participa à la préparation de l'insurrection de 1863. De mars à juin 1863, il fut chef du gouvernement national. Il se réfugia en Saxe, où il édita le journal Ojczyzna (La Patrie). Sous la pression des autorités russes, il dut partir pour la Suisse en 1864. Il y resta jusqu'en 1867, continuant à publier son journal dans l'imprimerie qu'il avait créée à Bendlikon (comm. Kilchberg ZH). G. groupa les Polonais réfugiés en Suisse en sociétés d'aide mutuelle, puis organisa en France la Société d'aide aux émigrés polonais étudiant à l'étranger. De retour en Galicie en 1870, expulsé en 1878, il s'installa au Musée national polonais à Rapperswil (SG) et lança l'idée du Trésor national polonais. C'est sur ses conseils que les Polonais d'Amérique organisèrent en 1880 l'Union nationale polonaise encore existante. G. rentra en Galicie en 1880.


Bibliographie
– H. Florkowska-Frančić, Emigracyjna działalność Agatona Gillera po powstaniu styczniowym, 1985

Auteur(e): Halina Florkowska-Frančić