No 1

Léo, André

naissance 18.8.1824 (Victoire Léodile Béra) à Lusignan (Poitou-Charentes), décès 20.5.1900 à Paris, Française. Fille de Louis Zéphirin Béra, officier de marine et notaire, et de Thalie Belloteau. ∞ 1851 Grégoire Champseix. Romancière et journaliste, L. adopta les prénoms de ses jumeaux comme pseudonyme littéraire et politique. Son engagement social se concentra entièrement sur le féminisme et le socialisme. Après le coup d'Etat du 2 décembre 1851, elle vécut en exil avec son mari à Lausanne et à Genève; amnistiée en 1860, elle s'établit à Paris. Communarde, L. se réfugia de nouveau en Suisse romande. Elle entra en contact avec la Fédération jurassienne et participa au congrès de la Ligue de la paix et de la liberté à Lausanne (1871). Entre 1872 et 1878, avec son compagnon Benoît Malon, connu en 1868, L. séjourna en Italie (Milan, Palerme) et dans le canton du Tessin (Chiasso, Lugano).


Bibliographie
DBMOF
– A. Dalotel, André Léo (1824 -1900), la Junon de la Commune, 2004

Auteur(e): Maurizio Binaghi / DW