29/05/2012 | communication | PDF | imprimer

Sagne, La

Comm. NE, distr. de La Chaux-de-Fonds. Village-rue étendu situé dans la partie orientale de la vallée de La S. et des Ponts-de-Martel, comprenant notamment Les Cœudres, Le Crêt, Miéville, La S.-Eglise et La Corbatière. 1332 la Sagne. 1195 hab. en 1750, 1800 en 1850, 1565 en 1900, 1057 en 1950, 997 en 2000. Les défrichements commencent certainement au XIe ou XIIe s., mais La S. n'est citée qu'en 1332, date à laquelle Jean Ier d'Aarberg, seigneur de Valangin, mentionne les francs-habergeants du Locle et de La S. Pour encourager le peuplement, Jean II d'Aarberg leur accorde des franchises améliorant leur condition en 1363, puis en 1372, délimitant un territoire nommé le Clos de la franchise. En 1502, de nombreuses familles de La S. acquièrent la bourgeoisie de Valangin. La S. forme une mairie du XIVe s. à 1848. Après 1848, la population reste fidèle à l'Ancien Régime et c'est de La S. que part l'insurrection royaliste de 1856. Une chapelle Sainte-Catherine, filiale du Locle, est mentionnée dès 1351. La paroisse de La S. est érigée en 1499. L'actuelle église est datée de 1521 et 1526. Située sur un passage reliant Neuchâtel à la Franche-Comté, La S. se développe. Un premier moulin hydraulique est signalé au XIVe s.; une demi-douzaine fonctionne entre le XVIe et le XIXe s. Un moulin à vent est mentionné au début du XVIe s. Dès 1659, de nouvelles terres cultivables sont gagnées sur les marais. Au XVIIIe s., les habitants travaillent dans le domaine de la dentelle, puis de l'horlogerie. Au XIXe s., l'élevage de bétail prend de l'importance, ainsi que la fromagerie, le commerce de bois et l'exploitation de la tourbe. Le chemin de fer reliant Les Ponts-de-Martel à La S. et à La Chaux-de-Fonds est inauguré en 1889 (électrifié en 1950). En 1982, le village voit la réouverture d'un musée historique, fondé en 1880. Au début du XXIe s., La S. reste essentiellement agricole (en 2005, le secteur primaire fournissait 32% des emplois).


Bibliographie
– L. Montandon, A. Besson, Compagnie des Chemins de fer des Montagnes neuchâteloises CMN, 1951
MAH NE, 3, 1968, 362-380
RHN, 1999, 247-256
La Sagne, 2007

Auteur(e): Caroline Calame