No 2

Armand, Inessa

naissance 8.5.1874 (Elisabeth-Inès Stéphane) à Paris, décès 24.9.1920 (choléra) à Naltschik (Caucase), Française. Fille de Théodore Stéphane (Théodore Pécheux d'Herbenville de son vrai nom), chanteur d'opéra, et de Nathalie Wild, comédienne. ∞ 1893 Alexandre A., fils d'un riche fabricant de textile russe; plus tard compagne de son beau-frère Wladimir (décès1909). Arrivée encore enfant en Russie, bientôt polyglotte, A. acquiert une formation de préceptrice. De 1903 à 1904, elle vit en Suisse, où elle découvre les écrits de Lénine et adhère définitivement au marxisme. De retour à Moscou, devenue socialiste active, elle est emprisonnée à plusieurs reprises. Après deux évasions, elle séjourne longtemps en Europe de l'Ouest. Dès 1910, elle est une proche collaboratrice de Lénine, en particulier au début de leur exil en Suisse (1914-1917). Elle participe aux conférences du mouvement de Zimmerwald et à la conférence internationale des femmes à Berne en 1915, à la réalisation desquelles elle contribue de manière essentielle. En avril 1917, elle revient avec Lénine en Russie. Après la Révolution, elle s'engage à fond en faveur des revendications féminines, entre autres comme membre du comité du parti, du comité exécutif et de la section féminine du comité central qu'elle préside de 1919 à sa mort.


Bibliographie
– R.C. Elwood, Inessa Armand, 1992 (avec bibliogr.)
– G. Bardawil, Inès Armand, 1993

Auteur(e): Heinrich Riggenbach / AB