No 1

Häusermann, Gertrud

naissance 7.8.1921 à Reuss (comm. Gebenstorf),décès 29.3.2007 à Reuss, prot., d'Egliswil et Genève. Fille d'Albert H. ∞ 1) 1948 Max Voegeli (alias M. West), écrivain, 2) 1964 Hans Walter H., professeur de langue et littérature anglaises à l'université de Genève. Ecole de district de Brugg, apprentissage de libraire à Aarau. En 1941, elle fait la connaissance de son premier mari qui l'encourage à écrire. Elle se consacre à l'écriture dès 1945. Entre 1947 et 1962, elle compose douze romans pour jeunes filles, dont Licht und Schatten um Perdita (1948), Die silberne Kette (1956) et Simone (1960), ainsi que le livre pour enfants Barbara (1946, sous le pseudonyme de Käthe Hausmann) et les récits autobiographiques Heimat am Fluss (1953), qui lui valent le prix suisse de littérature pour la jeunesse (1954). Diplôme d'honneur de l'Union internationale du livre pour la jeunesse (1958). H. est revenue à Reuss, après avoir vécu à Genève de 1964 à 1975.


Bibliographie
– K. Doderer, éd., Lexikon der Kinder- und Jugendliteratur, 1, 1975, 518
– Kosch, Deutsches Literatur-Lex., 7, 91
Schriftstellerinnen und Schriftsteller der Gegenwart, 1988, 103

Auteur(e): Ruth Fassbind-Eigenheer / AN