25/02/2014 | communication | PDF | imprimer | 

Törbel

Comm. VS, distr. de Viège, surplombant Stalden dans le Vispertal, comprenant, outre T., neuf hameaux, dont Burge, Feld et Brunnen. 1034 Dorbia. 350 hab. en 1798, 508 en 1850, 571 en 1900, 693 en 1950, 498 en 2000. Des pierres à cupules et des tombes à cistes attestent une occupation ancienne. En 1333, T. racheta des droits de dîme à des nobles du village. L'utilisation de l'eau fut réglementée en 1392 et 1400. Les statuts communaux datent de 1463, le règlement d'exploitation des alpages et biens communaux de 1507, le coutumier de la bourgeoisie de 1531 et le premier livre des bourgeois de 1533. L'alpage d'Oberaar, qui appartenait à la communauté de vallée de Hasli, fut acquis par T. en 1514 et revendu aux Forces motrices bernoises en 1948. Au spirituel, le village releva, au XIIIe s., de Viège, puis, dès 1535, de Stalden (filiale avec curé dès 1649), avant d'être érigé en paroisse en 1686. L'église Saint-Théodule de 1642 a été remplacée en 1962. L'économie repose sur l'agriculture (exploitation des biens communaux), le tourisme (Moosalp) et, surtout, sur l'industrie (entreprise Lonza à Viège).


Bibliographie
– R. McC. Netting, Balancing on an Alp, 1981
– S. Wyss, Törbel, 1991

Auteur(e): Alois Grichting / MK