21/02/2012 | communication | PDF | imprimer | 

Staldenried

Comm. VS, distr. de Viège. Habitat dispersé sur le versant oriental de la vallée de la Viège, d'origine alamane, comprenant plus d'une vingtaine de hameaux, dont Gspon (1893 m), Zur Kirche et Zur Tanne. 1389 am ryede, 1638 Stalden Riedt. 186 hab. en 1802, 201 en 1850, 284 en 1900, 446 en 1950, 554 en 2000. En 1548, les hameaux de Ried, Gspon, Kleeboden et Finilen se dotèrent d'un statut commun (complété en 1587 et 1588), qui réglait le droit successoral, l'acquisition de la bourgeoisie, le pacage, l'exploitation du bois et l'utilisation de l'eau. Au spirituel, S. releva de Viège et, dès 1535, de Stalden, avant de former une paroisse en 1869. La nouvelle église paroissiale, due à Felix Grünwald, date de 1960. Un téléphérique relie S. à Gspon depuis 1950 et à Stalden depuis 1951; une route vers la vallée a été aménagée à la suite du remaniement parcellaire de 1980-1982. En 2000, 79% de la population active travaillaient à l'extérieur, surtout à l'usine Lonza à Viège; mais de nombreux villageois continuaient de pratiquer l'agriculture à titre accessoire (vigne, élevage de chèvres et de moutons, production laitière).


Bibliographie
1. Heimattagung in Staldenried, [1991]
Gspon und die Sankt-Anna-Kapelle, 1991

Auteur(e): Bernard Truffer / FP