29/05/2012 | communication | PDF | imprimer

Saas-Balen

Comm. VS, distr. de Viège, la plus petite en superficie de la vallée de Saas, comprenant le village de S., les hameaux de Niedergut (Ausser-Balen), de Bidermatten et une partie de Tamatten (Inner-Balen) ainsi que vingt-cinq mayens. 1304 baln. 162 hab. en 1850, 215 en 1900, 414 en 1950, 397 en 2000. Une hache de pierre atteste une occupation ou une fréquentation au Néolithique. S. faisait partie de la grande commune de Saas (divisée en quatre quartiers en 1392) dans la majorie de Viège. Les statuts communaux (Bauernzünfte) de 1511, 1561, 1606 et 1763 réglementaient l'usage des forêts, des biens communs et des alpages ainsi que la chasse aux marmottes. Au spirituel, S. se détacha de Saas et de l'église paroissiale de Saas-Grund en 1907 pour former une paroisse. L'église circulaire de l'Assomption, construite en 1812 par Jean-Joseph Andenmatten, est l'un des édifices baroques les plus originaux de Suisse. Elle servit jusqu'à l'édification d'un nouveau bâtiment en 1958. S. s'ouvrit sur l'extérieur grâce à une route construite en 1935, mais resta une commune agricole peu touristique (le secteur primaire offrait 39% des emplois en 2005). Au XXe s., de nombreux habitants travaillaient à l'extérieur, principalement sur les grands chantiers de construction. En 2000, plus des quatre cinquièmes de la population active étaient des navetteurs, en majorité vers la vallée de Saas ou les usines de Viège et de Saint-Nicolas.


Bibliographie
Balmer Chronik, 1992

Auteur(e): Paul Martone / FP