No 8

Simon, Ludwig

naissance 20.2.1819 à Saarlouis (Sarre), décès 2.2.1872 à Montreux, cath., Allemand. Fils de Thomas, maître de gymnase, et de Susanne Walter. ∞ 1870 Marie Schmidlin. Etudes de droit et de sciences camérales à l'université de Bonn (1836-1839). S. fut ensuite juriste, journaliste et politicien de la gauche démocratique. Député au parlement de Francfort en 1848. S. participa à la révolution dans le grand-duché de Bade en 1849, puis s'enfuit en Suisse. Journaliste politique à Bad Horn (1849-1853, comm. Arbon), Genève, Berne et Lausanne, il fut condamné à mort par contumace à Trèves en 1851. S. séjourna en Italie (1853-1855), puis fut employé de banque dès 1855 et banquier indépendant à Paris de 1866 à 1870, année où il prit sa retraite à Montreux.


Oeuvres
Aus dem Exil, 2 vol., 1855
Bibliographie
– G. Hildebrandt, «Ludwig Simon», in Männer der Revolution von 1848, éd. K. Obermann et al., 1, 21988, 329-343
– M. Asendorf, Demokratische Wege, 1997, 601-603 (22006)

Auteur(e): Christian Baertschi / DVU