No 6

Simon, Heinrich

naissance 29.10.1805 à Breslau (auj. Wrocław, Pologne), décès 16.8.1860 à Murg (comm. Quarten), prot., Prussien. Fils de Hermann, commerçant. Célibataire. Etudes de droit à Breslau et Berlin. Assesseur à Magdebourg et Breslau (1834-1845). Député au parlement de Francfort en 1848, S. fut une personnalité marquante de la gauche. Après la dissolution du Rumpfparlament (ou parlement croupion) de Stuttgart en 1849, il se réfugia en Suisse. Il acquit en 1850, avec Konrad von Rappard, le domaine de Mariafeld près de Meilen, le vendit en 1851 à François Wille et s'installa à Zurich. Le tribunal municipal de Breslau le condamna par contumace à la réclusion perpétuelle en 1851. En 1854, S. mit sur pied l'exploitation d'une mine de cuivre sur l'alpage de Mürtschen (Obstalden, auj. Glaris Nord), puis fonda en 1858 une société pour l'extraction de l'ardoise dans les carrières d'Engi et de Pfäfers. Docteur honoris causa de l'université de Zurich (1852).


Bibliographie
– J. Jacoby, Heinrich Simon, 1865
– R. von Arx, Das Kupferbergwerk Mürtschenalp, [1991]
– H. Best, W. Weege, Biographisches Handbuch der Abgeordneten der Frankfurter Nationalversammlung 1848/49, 1996, 319-320

Auteur(e): Christian Baertschi / DVU