02/03/2007 | communication | PDF | imprimer

Lalden

Comm. VS, distr. de Viège, sur la rive droite du Rhône près de Viège. Vieux village autour de la maison Owlig (1520), extension moderne dans la plaine. 1218 Laudona, 1540 Lalden. 90 hab. en 1802, 139 en 1850, 188 en 1900, 443 en 1950, 651 en 2000. Relié à Viège depuis le Moyen Age par un pont en bois, en fer (1924), puis en béton (1976), L. fit partie jusqu'en 1798 du quartier de Viège dans le dizain homonyme. A la tête de la commune, dont les statuts de 1540 furent renouvelés en 1734, se trouvaient deux syndics (Gewalthaber). Une maison de commune est mentionnée en 1662 (refaite en 1744). Le partage des forêts entre L., Viège et Eyholz intervint en 1625 et 1629. Au spirituel, le village releva de Viège jusqu'en 1965, puis fut érigé en paroisse (église construite en 1974-1976). La chapelle Saint-Joseph date de 1666. Un système d'irrigation est déjà cité en 1312; actuellement, les activités agricoles se réduisent pratiquement à l'élevage d'ovins à titre accessoire. La construction d'usines pétrochimiques par les sociétés Lonza et Teranol (1962-1966) a transformé L. en site industriel. En 2000, le secteur secondaire fournissait plus de quatre emplois sur cinq.


Bibliographie
– P. Jossen, Lalden, 1979

Auteur(e): Philipp Kalbermatter / PM