No 1

Schickelé, René

naissance 4.8.1883 à Obernai (Alsace), décès 31.1.1940 à Vence (Provence), cath. Fils d'un propriétaire viticole et policier allemand et d'une Française. ∞ Anna Brandenburg. Etudes de sciences naturelles, philosophie et histoire de la littérature. En 1915, S. quitta Berlin pour se réfugier en Suisse. Ecrivain et journaliste pacifiste, il rassembla autour de lui des artistes et des intellectuels. Il édita la revue Die weissen Blätter et plus tard la collection Europäische Bibliothek. En 1919, il participa aux conférences de la SdN et à celles de l'Internationale socialiste à Berne. A la fin de 1919, l'inflation qui sévissait en Allemagne le contraignit à quitter Uttwil, son dernier domicile suisse, et à déménager à Badenweiler. En automne 1932, il s'enfuit dans le sud de la France. S. ne vécut pas assez longtemps pour voir la réalisation de ses grands idéaux, la réconciliation de l'Allemagne et de la France, ainsi que le renouvellement spirituel de l'Europe.


Oeuvres
– H. Kesten, éd., Werke in drei Bänden, 1959
Bibliographie
– A.M. Debrunner, Freunde, es war eine elende Zeit!, 2004

Auteur(e): Heinrich Riggenbach / MBA