07/03/2006 | communication | PDF | imprimer | 

Embd

Comm. VS, distr. de Viège, à l'habitat dispersé sur le versant gauche, très escarpé, du bas de la vallée de Saint-Nicolas, formée de plusieurs hameaux situés à diverses altitudes, dont Kalpetran (850 m), accessible par le train Brigue-Viège-Zermatt, et Fluh (1358 m) qui tient lieu de centre. 1250 Emeda, 1330 Embda, Emda. 149 hab. en 1798, 204 en 1850, 263 en 1900, 431 en 1941, 395 en 1950, 420 en 1970, 353 en 2000. E. était le siège des seigneurs d'E., qui relevaient du chapitre cathédral de Sion et résidaient à la tour Rotigo, attestée la première fois en 1211 et ayant subsisté jusqu'en 1852. Séparée de celle de Stalden en 1771, E. forma dès lors une paroisse indépendante. L'église actuelle date de 1960. Au début des années 1930, E. fut reliée à la vallée par un câble de transport, remplacé par un téléphérique dans les années 1950, et par une route depuis 1983. En 2000, près des deux tiers de la population active travaillaient à l'extérieur, particulièrement à Viège et à Saint-Nicolas.


Bibliographie
– L. Blondel, «La tour d'Embd», in Vallesia, 13, 1958, 13-16
– J. Cristina, Augstbord, 1998

Auteur(e): Edwin Pfaffen / ABI