No 3

Goll, Yvan

naissance 29.3.1891 (Isaac Lang) à Saint-Dié (Lorraine), décès 27.2.1950 à Paris, isr., Français, puis Allemand en 1909. Fils d'Abraham, fabricant, et de Rebecca Lazard, de Metz. ∞ 1921 Claire Aischmann, divorcée Studer ( -> 1). Baccalauréat à Metz (1910), études à Strasbourg, Fribourg-en-Brisgau et Munich, probablement doctorat (1914). Premiers poèmes vers 1910. Réfugié en Suisse entre 1914 et 1919, G. noua des contacts avec le cercle de Romain Rolland ainsi qu'avec James Joyce. A Ascona en 1918 avec sa future femme, il commença à évoluer vers le surréalisme et se mit à écrire aussi en français. Il s'installa à Paris en 1919 et y édita la revue Surréalisme (1924). Emigré à New York entre 1939 et 1947, il publia en anglais (Atom Elegy, 1942; Fruit from Saturn, 1946) et retourna à Paris en 1947. G. est l'auteur de pièces de théâtre (Les immortels, 1920; Mathusalem, 1922), de poèmes (Traumkraut, 1951) et d'essais.


Bibliographie
– M. Knauf, Yvan Goll, 1996
– E. Robertson et R. Vilain, éd., Yvan Goll-Claire Goll: texts and contexts, 1997
Yvan Goll (1891-1950), poète européen des cinq continents, 1999

Auteur(e): Rüdiger Zymner / VW