02/07/2007 | communication | PDF | imprimer | 

Brüttelen

Comm. BE, distr. de Cerlier, au nord du Grand-Marais et au pied du Schaltenrain, comprenant le village de B. (1142 Britinie, 1148 Britelgio, 1183 Britillo, ancien nom franç. Bretiège), les anciens bains de B., des fermes isolées et depuis 1917  Gäserz. 338 hab. en 1764 (avec Gäserz), 597 en 1850, 522 en 1900, 633 en 1970, 517 en 1980, 643 en 2000. Silex paléolithiques, mésolithiques et néolithiques (Niederhölzli, Eichmatte, Mösli), tumulus de Hallstatt, tombes (de La Tène au Moyen Age), tuiles romaines (Lööli). Village médiéval supposé sur le Schaltenrain. Le prieuré de Payerne possédait à B. une chapelle, mentionnée en 1142, disparue. Au spirituel, B. dépendait d'Anet. Une famille de B. est attestée aux XIIe-XIIIe s. Au Moyen Age, le comte de Neuchâtel, l'église d'Anet, les couvents de Gottstatt et de Saint-Jean, entre autres, possédaient à B. des terres et des dîmes. Outre la céréaliculture (moulin mentionné en 1255), les principales ressources furent une carrière de pierre au XVIIe s. et de 1737 à 1886 les bains qui, désaffectés, abritèrent notamment un institut cantonal pour jeunes filles (1898) et dès 1982 la fondation B.-Bad pour handicapés. Le train électrique à voie étroite Bienne-Anet (1917) permit aux habitants de B., où dominent l'agriculture et le petit artisanat (48% des emplois dans le secteur primaire en 1990), de travailler à l'extérieur. Malgré plusieurs incendies entre le XVIIe et le XIXe s., une grande partie des constructions du village sont anciennes.


Bibliographie
– H.-R. Egli, Die Herrschaft Erlach, 1983, surtout 85-90
– H.-P. Ryser, Bauinventar der Gemeinde Brüttelen, 1999

Auteur(e): Anne-Marie Dubler / BB