No 1

Rädel, Siegfried

naissance 7.3.1893 à Pirna-Copitz (Saxe), décès 10.5.1943 à Berlin, sans confession, Allemand. Fils d'Albert, infirmier, et de Marie Lowke. ∞ 1) Frieda Lovka, 2) Maria Weiterer. Apprentissage de charpentier. Membre du parti socialiste allemand (SPD) en 1909, du parti communiste (KPD) en 1918. Député au Reichstag (1924-1933). D'abord résistant actif dans son pays, R. quitta l'Allemagne à la fin de 1933 pour Prague, d'où il dirigea le point d'appui frontalier du KPD. Il se rendit en Union soviétique en 1935. En Suisse depuis janvier 1936, il prit la tête de la section sud du KPD et organisa le soutien à la résistance communiste en Allemagne du Sud. Arrêté à Zurich en octobre, il fut condamné à deux semaines d'emprisonnement pour séjour illégal, puis expulsé vers la France par décision du Conseil fédéral. Il poursuivit son action à la direction du KPD. Interné dans le sud de la France en 1939, livré à l'Allemagne par les autorités de Vichy en 1942, R. fut condamné à mort par le tribunal populaire et exécuté en 1943.


Bibliographie
– E. Fölster, M. Weiterer, Siegfried Rädel, 1980
BHE, 1, 581-582
– H. Wichers, Im Kampf gegen Hitler, 1994
– H. Weber, A. Herbst, Deutsche Kommunisten, 2004, 584-585

Auteur(e): Hermann Wichers / FP