No 1

Langhoff, Wolfgang

naissance 6.10.1901 à Berlin, décès 25.8.1966 à Berlin-Est, Allemand, déchu de sa nationalité en 1936, citoyen de la RDA (1949). Fils de Gustav, commerçant. ∞ Renate Rainer. Etudes d'art dramatique (1918-1919). Comédien à Königsberg, Hambourg, Wiesbaden et Düsseldorf (1923-1933), L. fit partie du groupe d'agitprop "Nordwest ran" et adhéra au PC en 1928. Arrêté en 1933, il fut déporté au camp de concentration de Börgermoor. Son sort ayant suscité de vives protestations à l'étranger (de la part notamment d'Emil Oprecht), il fut transféré au camp de Lichtenburg, puis libéré en mars 1934. Il se réfugia aussitôt à Zurich, où il publia en 1935 un récit sur la vie dans les camps, sous le titre Die Moorsoldaten (allusion à une chanson de Johann Esser qu'il avait remaniée durant son internement). Jusqu'en 1945, il fit partie de la troupe du Schauspielhaus de Zurich, dont il contribua à asseoir la réputation par ses rôles de caractère et ses mises en scène et dont il soutint aussi les luttes syndicales. Membre de la communauté culturelle des émigrants allemands, du mouvement Allemagne libre et de la Société d'entraide des écrivains allemands (1942-1945). Directeur du théâtre municipal de Düsseldorf (1945-1946), puis comédien, metteur en scène et directeur de théâtres à Berlin-Est (Deutsches Theater, Kammerspiele), il se retira en 1963 après avoir été critiqué dans des journaux de RDA pour son "libéralisme". Membre fondateur de l'Académie des beaux-arts de RDA (1950), membre du parti socialiste unifié (SED).


Fonds d'archives
– Fonds, Académie des beaux-arts, Berlin
Bibliographie
– W. Mittenzwei, Exil in der Schweiz, 1981
– C. Neubert-Herwig, Wolfgang Langhoff, 1991
– H. Weber, A. Herbst, Deutsche Kommunisten, 2004, 437-438
DTS, 1074-1075

Auteur(e): Hermann Wichers / PM