No 1

Hoegner, Wilhelm

naissance 23.9.1887 à Munich, décès 5.3.1980 à Munich, cath., Allemand. Fils de Georg, employé des chemins de fer. ∞ Anna Woock. Etudes de droit, doctorat en 1912. Procureur et juge à Munich (1920-1933). Membre dès 1919 du parti socialiste (SPD), député au Landtag bavarois (1924-1932) et au Reichstag (1930-1933). Traqué par les nazis dès mars 1933, H. s'enfuit à Innsbruck en juillet et se réfugia à Zurich en février 1934, après la dissolution du régime social-démocrate autrichien. Réfugié politique, il obtint un soutien financier du fonds d'aide du PS et, n'étant pas autorisé à travailler, publia sous divers pseudonymes des articles (dans le Volksrecht notamment) et des traductions (entre autres pour la Guilde du livre Gutenberg). En 1937, il tenta vainement de faire paraître ses souvenirs sur les premiers mois de la dictature nazie. Ses plans d'organisation de l'Allemagne pour l'après-guerre (projet de constitution fédérale) remontent à 1939. Par l'entremise d'Allen W. Dulles, H. entra en contact avec le Bureau américain des renseignements stratégiques en 1943. Fondateur et membre du groupe de travail "Allemagne démocratique" (1944-1945), il put retourner au pays grâce à l'armée américaine (juin 1945). Ministre-président bavarois (1945-1946 et 1954-1957), député SPD au Landtag (1946-1970).


Oeuvres
Die verratene Republik, 1958 (nouvelle éd. 1979)
Der schwierige Aussenseiter, 1959 (21975)
Flucht vor Hitler, 1977 (plusieurs éd.)
Fonds d'archives
– Fonds, Institut für Zeitgeschichte, Munich
Bibliographie
– P. Kritzer, Wilhelm Hoegner, 1979
BHE, 1, 306
– M. Schumacher, M.d.R.: Die Reichstagsabgeordneten der Weimarer Republik in der Zeit des Nationalsozialismus, 31994, 207-208

Auteur(e): Hermann Wichers / DVU