No 18

Herzog, Wilhelm

naissance 12.1.1884 à Berlin, décès 18.4.1960 à Munich, isr., puis sans religion, Allemand. Fils de Joseph, commerçant. ∞ 1) Erna Morena, 2) Alice La Roche. Etudes d'allemand et d'histoire de l'art à Berlin. Ecrivain et journaliste dès 1905. Pacifiste convaincu, H. se mobilisa, pendant et après la Première Guerre mondiale, pour un accord, voire une réconciliation, avec les résistants à la guerre. En 1919, il entra au parti communiste allemand, qui l'exclut en 1928. Dès 1929, il vécut souvent en France et en Suisse. En février 1933, il fuit l'Allemagne et obtint un permis de séjour à Bâle. Dès 1934, il rédigea des articles culturels pour la National-Zeitung, la Nation et l'Arbeiterzeitung. Pour cette dernière, il publia aussi des articles politiques sous le pseudonyme de Julian Sorel. Suspect aux yeux du Ministère public de la Confédération, H. jouit du soutien de conseillers d'Etat socialistes bâlois. Interné en France en 1939, il parvint à émigrer à Trinidad en 1941, où il fut à nouveau interné. Son exil se poursuivit aux Etats-Unis en 1945. De retour à Bâle en 1947, il partit s'installer à Munich en 1952.


Oeuvres
Menschen, denen ich begegnete, 1959 (avec bibliogr.)
Bibliographie
NDB, 8, 742-743
BHE, 2, 503
– H. Weber, Deutsche Kommunisten, 2004, 306-307

Auteur(e): Hermann Wichers / UG