15/05/2007 | communication | PDF | imprimer
No 1

Frankfurter, David

naissance 9.7.1909 à Daruvar (Autriche-Hongrie, auj. Croatie), décès 19.7.1982 à Tel-Aviv, isr., Austro-Hongrois, Israélien en 1948. Fils de Moritz, grand rabbin. F. grandit dans une famille juive orthodoxe très stricte. Il étudia la médecine à Vienne, Leipzig, Francfort et dès 1933 à Berne. Le 4 février 1936, il assassina à Davos Wilhelm Gustloff, chef des organisations nazies en Suisse. Le gouvernement national-socialiste utilisa cet acte à des fins de propagande antijuive et en profita pour porter de violentes attaques contre la Suisse. Le procès qui se tint à Coire eut un retentissement international. Reconnu coupable de meurtre le 14 décembre 1936, F. fut condamné à dix-huit ans de réclusion et à l'expulsion à vie. Gracié le 1er juin 1945 par le Grand Conseil grison, il partit aussitôt pour la Palestine. En Israël, il travailla au ministère de la Défense. Le Grand Conseil grison n'annula la sentence d'expulsion qu'en 1969.


Bibliographie
– E. Ludwig, P. Chotjewitz, Der Mord in Davos, 1986

Auteur(e): Hermann Wichers / DVU