Venthône

Comm. VS, distr. de Sierre, sur la rive droite du Rhône, comprenant le village de V., les hameaux des Anchettes, du Moulin et une partie de celui de Darnona (l'autre partie sur Randogne, aujourd'hui commune de Crans-Montana). 1131 Venthona, ancien nom all. Venthen. 397 hab. en 1850, 492 en 1900, 499 en 1950, 935 en 2000. Une colonisation précoce est attestée par la découverte de tombes de l'âge du Fer. Au Moyen Age, V. fut une seigneurie de l'évêque de Sion, inféodée à la famille de V. (1131-1390 env.). La communauté de V. fit partie du Tiers du milieu de la grande commune de Sierre, jusqu'à la fin de l'Ancien Régime. V. forme une paroisse depuis 1660 (église Saint-Sébastien en 1677), date de la séparation d'avec Saint-Maurice-de-Laques (Mollens). Inscrit à l'inventaire des sites construits d'importance nationale, V. possède un important patrimoine architectural: le château d'Anchettes, la maison de Platea, la tour Vareilli, ainsi que la tour de V., siège de la famille homonyme, construite à la fin du XIIe ou au début du XIIIe s., qui passa aux Rarogne en 1421 (devenue maison de commune). Au début du XXIe s., le vignoble occupait 43% de V., qui connaît un développement résidentiel depuis les années 1970.


Bibliographie
– O. Conne, La contrée de Sierre: 1302-1914, 1991
ISOS VS, 1.2, 2004, 545-556

Auteur(e): Catherine Raemy-Berthod