No 1

Ferrero, Guglielmo

naissance 21.7.1871 à Portici (Naples), décès 3.8.1942 au Mont-Pèlerin (comm. Chardonne), Italien. ∞ Gina Lombroso, fille de Cesare, scientifique. Historien, F. se fit connaître sur le plan international par la publication, entamée en 1902, de Grandeur et décadence de Rome. Opposant de la première heure au fascisme, il signa en 1925 le manifeste des intellectuels antifascistes de Benedetto Croce. Le régime le soumit à une étroite surveillance et lui interdit de quitter le pays. Toutefois, en octobre 1929, grâce à une intervention d'Albert Thomas, directeur du Bureau international du travail à Genève, Mussolini lui accorda un passeport. F. s'installa à Genève, où il fut nommé en 1930 professeur d'histoire contemporaine à l'université. Il enseigna aussi à l'Institut de hautes études internationales. Son domicile de la rue de l'Hôtel-de-Ville devint un lieu de réunion des intellectuels antifascistes italiens. En 1936, son épouse Gina fonda avec Ignazio Silone et Egidio Reale les Nuove edizioni de Capolago.


Bibliographie
– F. Andreucci, T. Detti, éd., Il movimento operaio italiano: dizionario biografico, 1853-1943, 2, 1976
– M. Cerutti, «Les Italiens à Genève à l'époque du fascisme et de la Soc. des Nations», in Genève et l'Italie, 1994, 101-116
DBI, 47, 17-27

Auteur(e): Mauro Cerutti / LT