No 1

Gori, Pietro

naissance 14.8.1865 à Messine, décès 8.1.1911 à Portoferraio (Toscane), Italien, originaire de l'île d'Elbe. Fils de Francesco, officier dans l'armée italienne, et de Giulia Lusoni. Sa famille s'établit à Livourne en 1878. En 1889, G. obtint une licence en droit à l'université de Pise. Il devint très vite l'une des personnalités les plus en vue du mouvement anarchiste toscan, puis international, et participa en 1891 au congrès de Capolago qui consacra la naissance du parti socialiste anarchiste révolutionnaire. En 1894, il se réfugia à Lugano pour échapper aux lois d'exception promulguées par le gouvernement italien. Au Tessin, il reprit son activité politique et attira bientôt autour de lui les exilés anarchistes. Arrêté à Lugano en janvier 1895, G. fut conduit à la frontière allemande; c'est à cette occasion qu'il écrivit la célèbre chanson anarchiste Addio a Lugano (plus connue sous le titre de Addio, Lugano bella). Il poursuivit son activité politique à Londres, aux Etats-Unis et en Argentine.


Oeuvres
Addio Lugano bella: Scritti scelti, 1996
Bibliographie
– M. Antonioli, Pietro Gori, il cavaliere errante dell'anarchia, 1995
– M. Binaghi, Addio, Lugano bella, 2002

Auteur(e): Maurizio Binaghi / DW