Agence télégraphique suisse (ATS)

Agence nationale de presse fondée en 1894 à Berne, à l'initiative de Charles Morel, membre du syndicat des éditeurs suisses de journaux (Agences de presse). Société anonyme organisée en coopérative, l'ATS n'a pas de but lucratif. Son capital (2 millions de francs en 2000) se répartit entre la presse écrite (70%), la Société suisse de radiodiffusion et télévision (SSR; 10%) et diverses organisations (20%). Elle a pour clients la quasi-totalité de la presse écrite nationale et des radios privées, la SSR, des bureaux officiels et, de plus en plus, des entreprises en dehors du secteur des médias. Service de presse indépendant, ayant des bureaux à Bâle, Zurich et Genève dès 1895 et une rédaction centrale à Berne dès 1918, l'ATS détient un monopole pour la diffusion des nouvelles de l'étranger en allemand, français et italien. Elle développe ses activités en diversifiant ses centres d'intérêt (informations sportives et financières, service photographique, par exemple) et ses moyens de diffusion: bulletin radiophonique (1926-1976), service de nouvelles téléphonique (dès 1950), bulletin télévisé (1957-1965), traitement et diffusion électroniques d'informations (dès 1981), raccordement au système de satellites (dès 1994).


Fonds d'archives
– AFS, ATS, BNS
Bibliographie
– P. Meier, Der eidgenössische Filter, mém. lic. Berne, 1994
Cent ans agence télégraphique suisse, 1995
– R. Blum et al., Die AktualiTäter, 1995

Auteur(e): Peter Meier / AN