• <b>Johann Jakob Wick</b><br>Les conséquences d'une tempête à Strasbourg en 1561, texte et dessin à la plume colorié dans la chronique du chanoine zurichois (Zentralbibliothek Zürich, Handschriftenabteilung, Wickiana, Ms. F 12, fol. 249r). Friand de faits divers, Wick relate que, le 6 juillet 1561, alors qu'au même moment une forte tempête de grêle frappait Zurich, une famille de Strasbourg avait été précipitée dans le Rhin par le vent alors que son attelage franchissait un pont et tous furent noyés. Si Wick collectionne feuilles volantes et gravures, il n'hésite pas à faire illustrer également certains épisodes de sa chronique de dessins originaux.

No 3

Wick, Johann Jakob

naissance 1522 à Zurich, décès 14.8.1588 à Zurich, prot., de Zurich. ∞ 1) 1542 Anna Escher, 2) 1547 Küngolt Ammann, 3) 1566 Cathrin Scheuchzer. Ecolier à l'ancienne abbaye de Kappel dès 1534, au Fraumünster de Zurich dès 1538, études de théologie à Tübingen, Marbourg et Leipzig en 1540, rappelé à Zurich par les autorités scolaires. Pasteur de Witikon et proviseur de l'école du Fraumünster (1542), pasteur d'Egg (1545), de l'église des dominicains à Zurich (1552), chanoine et second archidiacre du Grossmünster (1557). De 1560 à sa mort, W. rassembla un grand nombre de documents manuscrits et imprimés (dont environ 500 feuilles volantes et plus de 400 gravures) relatifs à des phénomènes naturels, à des faits divers (crimes, accidents) et à des événements historiques. Cet ensemble, appelé collection Wickiana (vingt-quatre volumes in-folio qualifiés par W. de "livres des merveilles") est l'un des plus importants en son genre pour la seconde moitié du XVIe s. Sa conception est liée à l'apparition des collections de prodiges et à une attention accrue pour les signes divins et les miracles vers le milieu du XVIe s. W. fut aidé dans sa collecte d'imprimés et de notices manuscrites par des chanoines du Grossmünster, par des membres de la Schola Tigurina et par des correspondants savants, tels Konrad Gessner, Rudolf Gwalther, Ludwig Lavater, Josias Simler et surtout Heinrich Bullinger.

<b>Johann Jakob Wick</b><br>Les conséquences d'une tempête à Strasbourg en 1561, texte et dessin à la plume colorié dans la chronique du chanoine zurichois (Zentralbibliothek Zürich, Handschriftenabteilung, Wickiana, Ms. F 12, fol. 249r).<BR/>Friand de faits divers, Wick relate que, le 6 juillet 1561, alors qu'au même moment une forte tempête de grêle frappait Zurich, une famille de Strasbourg avait été précipitée dans le Rhin par le vent alors que son attelage franchissait un pont et tous furent noyés. Si Wick collectionne feuilles volantes et gravures, il n'hésite pas à faire illustrer également certains épisodes de sa chronique de dessins originaux.<BR/>
Les conséquences d'une tempête à Strasbourg en 1561, texte et dessin à la plume colorié dans la chronique du chanoine zurichois (Zentralbibliothek Zürich, Handschriftenabteilung, Wickiana, Ms. F 12, fol. 249r).
(...)


Fonds d'archives
– Fonds, ZBZ
Sources imprimées
– M. Senn, Johann Jakob Wick (1522-1588) und seine Sammlung von Nachrichten zur Zeitgeschichte, 1974
– W. Harms, M. Schilling, éd., Die Wickiana, 2 parties, 1997-2005
Bibliographie
– B. Weber, éd., Wunderzeichen und Winkeldrucker 1543-1586, 1972
– F.M. Mauelshagen, Wunderkammer auf Papier, 2011

Auteur(e): Franz Mauelshagen / PM