• <b>Lydia Welti-Escher</b><br>Portrait à l'eau-forte réalisé en 1887 par  Karl Stauffer (Bibliothèque nationale suisse).

No 12

Welti [-Escher], Lydia

naissance 10.7.1858 à Enge (auj. comm. Zurich), décès 12.12.1891 à Champel (comm. Genève), prot., d'Aarau, Zurzach, Rheinfelden et Genève. Fille unique d'Alfred Escher. ∞ 1883 Friedrich Emil W. ( -> 8). W. grandit à la villa Belvoir, à Enge, où elle fit la connaissance notamment du conseiller fédéral Emil W. et de son fils, son futur mari. Liée d'amitié avec Gottfried Keller et la peintre Louise Breslau, elle partit en 1889 pour Florence, où elle entretint une relation amoureuse avec le peintre Karl Stauffer, dont elle était la mécène. Bien que parfaitement saine d'esprit, elle fut internée sur ordre de son mari à l'asile d'aliénés de la ville de Rome. Après son divorce, elle s'installa en 1890 à Champel, à Genève. Peu avant son suicide, elle créa la fondation Gottfried Keller et légua pour elle toute sa fortune à la Confédération.

<b>Lydia Welti-Escher</b><br>Portrait à l'eau-forte réalisé en 1887 par  Karl Stauffer (Bibliothèque nationale suisse).<BR/><BR/>
Portrait à l'eau-forte réalisé en 1887 par Karl Stauffer (Bibliothèque nationale suisse).
(...)


Bibliographie
– W. Wottreng, Die Millionärin und der Maler, 2005
– R. Dieterle, Lydia Escher, 2006
– J. Jung, éd., Lydia Welti-Escher (1858-1891), 2009

Auteur(e): Anna Katharina Bähler / OME