No 1

Morhardt, Mathias

naissance 15.5.1863 à Plainpalais (auj. comm. Genève), décès 9.4.1939 à Capbreton (Aquitaine), de Genève, Français (1888). Fils de Jean-François-Emile, horloger, et de Kitty Döhner. Collège Calvin à Genève (1875-1880). M. s'installa à Paris en 1883. Journaliste, écrivain, critique d'art et rédacteur au journal Le Temps dès 1888, il publia aussi dans la presse lémanique. M. soutint les artistes suisses à Paris dont Ferdinand Hodler et Félix Vallotton et promut l'art français moderniste à Genève, notamment à travers les expositions de Pierre Puvis de Chavannes, Eugène Carrière et Auguste Rodin au Musée Rath (1896). Il joua le rôle d'intermédiaire pour l'achat de statues de Rodin par le même musée en 1897. Républicain, fervent dreyfusard, membre fondateur de la Ligue des droits de l'homme (1898).


Fonds d'archives
– Fonds, BGE
Bibliographie
– Ph. Junod, Ph. Kaenel, dir., Critiques d'art de Suisse romande, 1993, 219-256

Auteur(e): Laurent Langer