No 2

Bührle, Emil Georg

naissance 31.8.1890 à Pforzheim (Bade, D), décès 28.11.1956 à Zurich, cath.-chr., citoyen allemand, naturalisé suisse (bourgeois de Zurich en 1937). Fils d'un fonctionnaire. ∞ 1920 Charlotte Schalk, fille d'un banquier de Magdebourg. B. étudie l'histoire de l'art et l'allemand à Fribourg-en-Brisgau et à Munich. Adjudant durant la Première Guerre mondiale. Employé commercial en 1920 à la fabrique de machines-outils de Magdebourg, qui l'enverra en 1924 à Oerlikon diriger la fabrique qu'elle vient d'acquérir. B. détient la majorité des actions en 1929 déjà et, devenu seul propriétaire en 1937, il transforme la société anonyme en commandite (Oerlikon-Bührle). La vente d'armes à la Wehrmacht et aux armées des alliés du Reich de juin 1940 à septembre 1944, fait monter sa fortune de 140 000 francs à 127 millions. B. investit les bénéfices dans la formation du consortium. Dès les années 1930, il se constitua une importante collection d'art (maîtres anciens, peintres français du XIXe et du début du XXe s.) transmise à une fondation et ouverte au public en 1960. B. fut un mécène de grand style et permit au Kunsthaus de Zurich de s'agrandir (inauguration en 1958).


Bibliographie
Sammlung Emil G. Bührle, cat. expo. Zurich, 1958
– R. Christen et al., Die Bührle-Saga, 21986
– D. Heller, Zwischen Unternehmertum, Politik und Überleben, 2002

Auteur(e): Ueli Müller / WW