No 1

Baur, Alfred

naissance 7.6.1865 à Grossandelfingen (auj. Andelfingen), décès 9.12.1951 à Genève, prot., de Grossandelfingen et de Pregny. Fils de Johannes, forgeron. ∞ 1894 Eugénie Fanny Duret, fille de Joseph, veuve de Jules Brunnen. Après un apprentissage à Winterthour, B. est envoyé par une maison de commerce international à Colombo (Ceylan) où il fonde sa propre entreprise en 1897. Installé à Genève au début du XXe siècle, c'est en 1906 qu'il commence à collectionner des objets d'art japonais (céramiques, laques, netsuké et ornements de sabre) et chinois (jades). Sa rencontre en 1924 avec Kumasaku Tomita, marchand et expert japonais, donne une nouvelle orientation à sa passion. Ensemble, ils réunissent une des collections les plus importantes de céramiques chinoises en Europe. Peu avant sa mort, B. acquiert un hôtel particulier à Genève pour y installer ses collections et les rendre accessibles au public sous le nom de Fondation Alfred et Eugénie Baur-Duret (Collections). Le musée a ouvert ses portes en 1964.


Bibliographie
– F. Dunand, Alfred Baur, 1989
– F. Dunand, Collections Baur, Genève, 1997

Auteur(e): Frank Dunand