No 2

Baud-Bovy, Daniel

naissance 13.4.1870 à Genève, décès 19.6.1958 à Genève, prot., de Céligny. Fils d'Auguste ( -> 1). ∞ 1) Jeanne-Catherine Barth, pianiste, 2) Alice Thékla Nachmann, née Mayer. B. acquiert à Paris l'essentiel de sa formation artistique et littéraire et y fréquente le milieu symboliste. Conservateur du Musée Rath (1905-1913) et directeur de l'école des beaux-arts (1909-1919) à Genève. Pour l'Exposition nationale de 1896, il écrit Le Poème alpestre (musique d'Emile Jaques-Dalcroze). Il fait plusieurs voyages avec le photographe Fred Boissonnas et publie avec lui En Grèce, par monts et par vaux (1910). Ses pièces de théâtre pour enfants, romans, nouvelles sont souvent illustrés par ses amis peintres. Importante activité de critique et d'historien d'art (ouvrages sur l'école genevoise de peinture, Ferdinand Hodler, Barthélemy Menn, Rodo, l'art rustique, la gravure, Corot). Président de la Commission fédérale des beaux-arts (1916-1938), membre des fondations Gottfried Keller et Pro Helvetia. Docteur honoris causa de Genève.


Fonds d'archives
– Fonds Baud-Bovy, BPUG
Bibliographie
– Ph.M. Monnier, Daniel Baud-Bovy, 1870-1958, cat. expo. Genève, dactyl., 1970
– Ph.M. Monnier, «Les arch. Baud-Bovy», in Genava, N.S. 18, 1970, 161-173

Auteur(e): Claude Lapaire