24/04/2008 | communication | PDF | imprimer | 

Hohtenn

Comm. VS, distr. de Rarogne occidental, sur la rive droite du Rhône, comprenant le village de H. et plusieurs hameaux, dont Laden. 1438 a dem Hotenne, jusqu'au XVIIIe s. usuellement Gestelberg (Mons Castellionis). 107 hab. en 1850, 170 en 1900, 499 en 1910 (construction de la ligne du Lötschberg), 308 en 1950, 200 en 2000. Sépulture de l'Antiquité tardive (découverte en 1972). Rattaché en 1248 au plus tard au prieuré de Niedergesteln, H. fut érigé en paroisse, avec Steg, en 1913. La chapelle Sainte-Barbara date probablement du XVIIe s. L'église Saint-Maurice a été construite en 1961-1962. Une chapelle Notre-Dame est mentionnée à Laden en 1661. Documentée en 1529, la commune possédait une maison de bourgeoisie (1707) et des statuts (1714). Les forêts et communaux furent partagés entre Steg, Niedergesteln et H. en 1852 et 1860. Au XXe s., les emplois industriels (usine Lonza à Gampel dès 1897, fabrique d'aluminium de Steg dès 1963) remplacèrent l'agriculture de montagne comme principale source de revenus. Le village dispose d'une gare sur la ligne du Lötschberg (1913) et d'une route pour Steg (1930-1932). Le tunnel du Mittal (1989) facilite l'accès au Lötschental.


Bibliographie
– E. Imboden, Hohtenn einst und jetzt, 1975
– K. Anderegg, Siedlungsgebiet + Siedlungsbild von Hohtenn, ms., 1978 (MV)

Auteur(e): Philipp Kalbermatter / PM