No 1

Vreede, Elisabeth

naissance 16.7.1879 à La Haye, décès 31.8.1943 à Ascona, Néerlandaise. Fille de Hendrik, juriste, et d'Elisabeth Jacoba Schill. Célibataire. Etudes de mathématiques, astronomie et philosophie à Leyde (diplôme en 1906). Maîtresse de mathématiques à l'école supérieure de jeunes filles de Leyde (jusqu'en 1910). Après son entrée dans la Société théosophique (1900), V. rencontre Rudolf Steiner au congrès théosophique de Londres en 1903. Active pour le mouvement anthroposophique à Berlin (1910-1914), puis à Dornach. Membre fondatrice de la Société anthroposophique universelle (SAU, 1923-1924), fondatrice et directrice de la section de mathématiques et d'astronomie du Goetheanum, éditrice du Sternkalender (1929-1935). A la suite de désaccords internes, elle fut révoquée du comité de la SAU (1935). V. rédigea des ouvrages et donna des conférences sur l'astronomie, l'astrologie et les mathématiques.


Bibliographie
– T. Meyer, «Elisabeth Vreede», in Gegenwart, 56, 1993, cah. 6, 36-41
– R. Ziegler, «Elisabeth Vreede», in Anthroposophie im 20. Jahrhundert, éd. B. von Plato, 2003, 877-880

Auteur(e): Christian Bärtschi / EVU