No 1

Gottofrey, Victor

naissance 3.5.1891 (Paul Victor) à Lausanne, décès 9.12.1920 à Lausanne, cath., d'Echallens. Fils de Camille, greffier des prud'hommes, et de Claudine Rampon. Célibataire. Stage de dessinateur-architecte chez Eugène Jost, à Lausanne. G. illustre les Chansons simples de Henri Stierlin-Vallon en 1916, et fonde à Lausanne le bimensuel L'Arbalète (1916-1917) avec Edmond Bille et Charles Clément, avant de participer à La Crécelle (1920-1921). De tempérament rêveur et mélancolique, auteur de croquis à la plume ou au fusain rapides et synthétiques, brillant dessinateur aux yeux de ses pairs, il était aussi attiré par la peinture. C'est probablement un sentiment d'échec qui le conduisit au suicide.


Bibliographie
– E. Bille, La ruée vers l'art, 1947, 165-171
Victor Gottofrey, cat. expo. Lausanne, 1971

Auteur(e): Philippe Kaenel