Greich

Ancienne commune VS, district de Rarogne oriental, ayant fusionné en 2003 avec Goppisberg et Ried-Mörel pour former la commune de Riederalp. Le village-rue de G. est situé sur le flanc nord de la vallée du Rhône, à 1350 m d'altitude. 1279 de greneche. 80 hab. en 1850, 80 en 1900, 88 en 1950, 144 en 2000. Avant 1798, G. formait avec Mörel un quartier de Mörel-Grengiols. Il est mentionné comme communitas en 1373. Les conflits de frontière avec Ried, amorcés au XVe s., furent définitivement réglés en 1677. Les statuts de la commune datent de 1525, le registre des bourgeois de 1782. Le village a toujours fait partie de la paroisse de Mörel; la chapelle dédiée à sainte Agathe, érigée en 1511, fut transformée radicalement en 1616. Aucune habitation ne fut construite entre le XVIIIes. et 1981. Le téléphérique Mörel-G.-Greicheralp fut installé en 1950. G. fut relié à la plaine en 2004 seulement, via Goppisberg. Le développement touristique, à partir du milieu du XXe s., incita les habitants à quitter le village pour s'installer à Greicheralp.


Bibliographie
– P. Arnold, Licht und Schatten in den 10 Gemeinden von Oestlich-Raron im Wallis, 1961
MAH VS, 3, 1991, 221-230

Auteur(e): Philipp Kalbermatter / UG