Office central des transports internationaux par chemins de fer

Cet office, l'OCTI, fut inauguré en 1893 à Berne en application d'un traité international conclu en 1890 et portant sur le trafic des marchandises par le rail; il fut à l'origine d'autres institutions qui facilitèrent l'internationalisation du trafic sur les plans organisationnel (horaires) et technique (écartement des voies). L'OCTI, placé sous la surveillance du Conseil fédéral, gérait les lignes de chemins de fer et était l'interlocuteur des Etats ayant signé la convention. Dans l'entre-deux-guerres, il s'occupa également du transport international des personnes et des bagages. En 1956, l'autorité de surveillance fut transférée au conseil d'administration de l'OCTI. Suite à la nouvelle convention sur le trafic ferroviaire international de 1980, il fut remplacé en 1985 par l'Organisation intergouvernementale pour les transports internationaux ferroviaires ou OTIF (quarante-six Etats membres en 2011).


Bibliographie
– A. Waldis, «Internationale Eisenbahnorganisationen und die Schweiz», in Die Internationalität der Eisenbahn 1850-1970, éd. M. Burri et al., 2003, 245-256

Auteur(e): Madeleine Herren / DVU