05/10/2004 | communication | PDF | imprimer | 

Bister

Comm. VS, distr. de Rarogne oriental. Quelques fermes dispersées sur le flanc de la vallée du Rhône. 1374 Bystur, 1480 Bistar. 118 hab. en 1850, 110 en 1900, 72 en 1950, 33 en 2000. Vestiges d'un habitat de La Tène. B. a toujours fait partie de la paroisse de Mörel. La chapelle Notre-Dame est de 1651. B. et Gyfris (auj. Filet) formaient ensemble un quart du dizain de Rarogne oriental et se donnèrent des statuts communaux en 1442. B. posséda des forêts, des alpages et des prés en commun avec Mörel et Filet jusqu'à ce que les frontières soient définitivement fixées en 1818. Après la séparation de Bedle (rattaché à Grengiols), B. devint l'agglomération principale et donna son nom à toute la région (montagne de B., 1684 in monte Bister). Maison de commune de 1699. Aux XVIIIe et XIXe s., le double droit de bourgeoisie B.-Filet fut progressivement aboli. Au XIXe s., B. fut très fortement touché par l'émigration vers l'Amérique (25 personnes en 1856). Depuis le milieu du XXe s., les habitants émigrent peu à peu dans les communes situées en aval. En 1990, sur un total de 10 personnes actives, 4 travaillaient encore à B. (dans le secteur primaire).


Bibliographie
– P. Arnold, Licht und Schatten in den zehn Gemeinden von Östlich-Raron, 1961
MAH VS, 3, 1991, 159-169

Auteur(e): Philipp Kalbermatter / EG