31/07/2014 | communication | PDF | imprimer | 

Jeux de cartes

L'édition imprimée de cet article comporte des images. Commandez le DHS chez notre éditeur.

L'origine des jeux de cartes est discutée. En Europe, la première mention se trouve dans le règlement bernois de 1367 (lui aussi controversé) qui interdit le jeu. Décrits pour la première fois en 1377 par le dominicain Jean de Rheinfelden, ils ont été l'objet de multiples interdictions, mais celles-ci ne furent respectées, partiellement et temporairement, que dans certains cantons réformés avant de tomber en désuétude au XVIIIe s. Les plus anciennes règles connues remontent au XVe s.; elles concernent le jeu de l'empereur (Kaiserspiel ou Karnöffelspiel), pratiqué aujourd'hui en Suisse centrale uniquement (principalement dans le canton de Nidwald), le Trentnen (Muotatal et Appenzell Rhodes-Intérieures) et le Flüsslen (Muotatal). Les tarots, apparus vers 1440 en Haute-Italie, sont attestés depuis 1572 en Suisse, où ils ont joui d'une grande popularité aux XVIIIe et XIXe s. Comme les autres anciens jeux de cartes, ils ont été supplantés par le yass et ne se sont maintenus que dans quelques régions (les Grisons, le Valais). Venu de Hollande, le yass (de jos, paysan) a été introduit dans notre pays par des soldats du service étranger; il est attesté pour la première fois en 1796 dans le village schaffhousois de Siblingen. Au XIXe s., le yass devint le jeu de cartes le plus populaire en Suisse, avec plus de cinquante variantes (chibre, pandour, etc.). Il est actuellement répandu dans l'ensemble de la Suisse et dans toutes les couches de la population, mais le Tessin lui préfère la tresette et la scopa. Contrairement au yass, qui donne lieu à des championnats suisses depuis 1969, les jeux de cartes internationalement connus, tels le bridge et la canasta, ne font guère l'objet de tournois publics.


Bibliographie
– B. Eberhard, et al., Schweizer Spielkarten, cat. expo. Zurich, 1978
– P.F. Kopp, «Die drei ältesten Innerschweizer Kartenspiele und ihre Regeln», in Gfr., 139, 1986, 23-46
– J.-M. Lhôte, Hist. des jeux de société, 1994
– D. Hoffmann, Die Anfänge im 15. und 16. Jahrhundert, 1998
Das Tarockspiel in der Schweiz, 2004

Auteur(e): Peter F. Kopp / AS