Vouvry

Comm. VS, distr. de Monthey, comprenant le village de V. et la Porte du Scex dans la plaine du Rhône, Miex et Taney dans la montagne (Grammont). 1018 Vobreium, Wovregium. 953 hab. en 1850, 1295 en 1900, 1348 en 1950, 2960 en 2000. Abri moustérien à Taney (vieux de 35 000 ans). Cimetière burgonde (23 tombes) découvert en 1898. En 1018, Rodolphe III de Bourgogne donna le domaine royal de V. à l'abbaye de Saint-Maurice, qui y installera un vidomne, puis un châtelain. V. passa sous la souveraineté de l'empereur (1032), puis des comtes de Savoie. Un acte de 1272 départagea les droits du comte et de l'abbé. Celui-ci inféoda la seigneurie à des nobles de la région (familles la Tour, Blonay, V. et autres). V., qui relevait du bailliage de Chillon, passa en 1536 sous la souveraineté du Haut-Valais, exercée par le gouverneur de Monthey qui confirma les franchises du lieu en 1569 et 1578. La communauté géra ses affaires par des procureurs au XIVe s., par deux syndics (l'un du Plan, l'autre du Mont) dès le XVe s. En 1798, V. forma une commune avec Miex et Taney. Le château de la Porte du Scex (1597, rebâti 1672-1678), péage et résidence du châtelain du Bouveret, puis poste de gendarmerie, devint le Musée du Vieux-V. en 1976, puis le Musée historique du Chablais en 2008. Détachée de la paroisse mère de Corb près de Noville avant 1204, V. figurait parmi les possessions de la prévôté du Grand-Saint-Bernard. L'église Saint-Hippolyte (clocher de 1488 par Jean Dunoyer, reconstruite en 1822, restaurée en 1972-1980) possède des orgues classées. Un bac (1325) fut remplacé par un pont de bois (1838), puis de fer (1903). Le canal Stockalper (1659) fut prolongé jusqu'au Bouveret en 1879; le chemin de fer atteignit V. en 1859. V. abrita, en 1639, la première fabrique de papier, puis carton, du Valais (fermée en 1999), une usine de chaux et ciment (1860, auj. fermée), une usine électrique en 1901 (conduite forcée de 900 m depuis le lac de Taney), la centrale thermique de Chavalon (1963, désaffectée en 1999). Depuis 1965, la région de Taney est site fédéral protégé.


Bibliographie
– C. Levet, Vouvry à travers les âges, 1935
– G. Cassina et al., L'église Saint-Hippolyte de Vouvry, 1980
– W. Bellwald, «Désindustrialisation et désintérêt», in Un peuple réfractaire à l'industrie?, éd. W. Bellwald, S. Guzzi-Heeb, 2006, 319-350
– J. Bullinger, «Les chasseurs-cueilleurs du paléolithique au mésolithique», in Des Alpes au Léman, dir. A. Gallay, 2006, 49-52
– S. Guzzi-Heeb, «La fabrique de papier de Vouvry, le Grand Stockalper et la spécificité du développement économique valaisan (XVIIe-XIXe s.)», in Un peuple réfractaire à l'industrie?, éd. W. Bellwald, S. Guzzi-Heeb, 2006, 121-153

Auteur(e): David Rey