Val-d'Illiez

Comm. VS, distr. Monthey, située au nord des Dents du Midi, village et habitat dispersé. 1180 apud Yliacum, ancien nom all. Vadelier. 835 hab. en 1850, 931 en 1900, 1007 en 1950, 1428 en 2000. V. fit partie de la métralie, puis de la châtellenie savoyarde (XVe s.) d'Illiez, qui fut rattachée au gouvernement de Monthey après la conquête du Bas-Valais par les dizains en 1536, puis au district de Monthey en 1798. Hormis le soulèvement général de 1790 et l'action de Pierre-Maurice Rey-Bellet (dit le Gros-Bellet), les habitants de la vallée, conservateurs, s'opposèrent aux Jeunes Suisses en 1840 et en 1844 lors des combats du Trient; ils subirent deux occupations en guise de représailles, l'une en 1840 et l'autre en 1847, après la défaite du Sonderbund. Jusqu'en 1839, V. et Champéry ne formaient qu'une seule communauté, puis furent séparés. A l'origine, V. releva probablement de la paroisse de Collombey. En 1244, il est fait mention de la parrochia de Ylies. En 1331, l'évêque de Sion donna en échange de Géronde la paroisse de V. à l'abbaye d'Abondance, qui y établit deux religieux, un prieur et un vicaire ou un chapelain. En 1607, l'évêque racheta le prieuré. Le curé s'appelle toujours prieur. Champéry eut un recteur dès 1725 et devint paroisse en 1854. La première église, probablement du XIIe s., fut remplacée en 1434 (patron saint Maurice, cité dès 1445) et en 1687. Une chapelle fut construite à Champoussin (1997). Au XIXe s., la population était encore agricole (céréales, légumineuses, bétail bovin). V. bénéficia d'une route carrossable (1865), puis du chemin de fer Monthey-Morgins (1908, fusion en 1946 avec l'Aigle-Monthey). Des cars postaux relient le centre aux stations des Crosets (téléski en 1959) et de Champoussin, qui font partie du domaine skiable des Portes du Soleil. Ces installations et une station thermale en pleine expansion depuis 1983, un tremblement de terre ayant fait jaillir une source chaude en 1953, ont développé le tourisme (1579 lits à V., 3095 aux Crosets et 1571 à Champoussin en 2011).


Bibliographie
HS, IV/1, 503-504

Auteur(e): Pascal Dubey