No 2

Tuggener, Jakob

naissance 7.2.1904 à Zurich, décès 29.4.1988 à Zurich, prot., de Zurich. Fils de Jakob Arnold, lithographe, et d'Anna Barbara Sennhauser. ∞ 1) 1940 Marie Gassler, jardinière d'enfants, 2) 1950 Margrit Aschwanden, photographe, fille de Michael Aschwanden, 3) 1971 Maria Euphemia Baumgartner, pédagogue curative. Beau-frère de Richard Aschwanden. Dessinateur en machines à Zurich pendant dix ans, puis études de typographie, graphisme, dessin et cinéma à Berlin (1930-1931), apprentissage de photographe en autodidacte. Indépendant dès 1932, T. travailla principalement comme photographe industriel et réalisa jusqu'en 1951 de nombreux ouvrages commémoratifs pour des entreprises, telles que la Maschinenfabrik Oerlikon ou Bühler à Uzwil. A côté de travaux de commande, il se consacra de plus en plus à des projets personnels. En quelque cinquante ans, il produisit quatre-vingts maquettes pour des ouvrages de photographie, qui, ne comportant ni textes ni légendes, reflètent la diversité de ses centres d'intérêt: technique et industrie (Fabrik, 1943), bals mondains (Ballnächte 1934-1950, 2005), paysages suisses (Zürcher Oberland, 1956), ports, carnaval, villes, vie rurale et service actif. T. fut également peintre. Entre 1937 et 1970, il réalisa des films de commande pour l'industrie et plusieurs films qu'il finança lui-même (initialement en collaboration avec Max Wydler). En 1951, il fonda avec d'autres photographes le Collège des photographes suisses, qui avait pour but de développer une photographie d'auteur de haut niveau et d'encourager sa reconnaissance comme forme d'art à part entière. Photographe d'avant-garde reconnu internationalement dans les années 1950, se démarquant d'une utilisation descriptive de l'image, il insista sur son effet suggestif intrinsèque. Il développa ainsi un langage pictural expressif et poétique, caractérisé par de puissants contrastes et une composition dynamique.


Fonds d'archives
– Fonds, Fondation suisse pour la photographie, Winterthour, et Jakob-Tuggener-Stiftung, Uster
Bibliographie
– M. Gasser, Jakob Tuggener, cat. expo. Zurich, 2000
– M. Schellenberg, Jakob Tuggener, 2007

Auteur(e): Georg Sütterlin / MK