No 13

Senn, Paul

naissance 14.8.1901 à Rothrist, décès 25.4.1953 à Berne, prot., de Belpberg (auj. comm. Belp). Fils de Robert, employé CFF, et de Rosa Reber. Célibataire. Après un apprentissage de graphiste à Berne (1917-1921), S. poursuivit sa formation en France, en Espagne, en Angleterre, en Belgique et en Allemagne, puis fut rédacteur photo des Basler Nachrichten (1924-1930). Il ouvrit un studio à Berne (1930) et publia des reportages dans les périodiques Die Nation, Schweizer Illustrierte, Die Tat, Sie und Er et Du, entre autres. Il fut reporter de la Zürcher Illustrierte (1930-1941) et membre du Collège des photographes suisses (1951).

Hans Staub, Gotthard Schuh, Ernst Mettler, Theo Frey et S. formèrent un groupe qui illustra la vie quotidienne des années 1930 en Suisse. Ses reportages le conduisirent chez des paysans en Valais ou dans l'Emmental, aux manifestations du 1er mai ou à des assemblées syndicales, rencontres qui formèrent la matière du livre illustré Bauer und Arbeiter, destiné à renforcer la défense spirituelle du pays, publié en 1943 en collaboration avec Arnold Kübler. Ses reportages sur la fusillade de Genève de novembre 1932 ou sur les réfugiés de la guerre civile espagnole (1937-1939) sont célèbres. Photographe de l'armée pendant la Deuxième Guerre mondiale, S. documenta notamment la mobilisation, la construction du réduit national ou le passage de la frontière par l'armée française en 1940. Il travailla souvent avec le journaliste Peter Surava. En 1945, il visita la ville de Cologne détruite, photographia Paris après la guerre et arpenta le monde dès l'ouverture des frontières. Il réalisa ses premières prises de vue en couleurs aux Etats-Unis en 1946. Il se sentait particulièrement bien au Mexique (1951), mais aussi parmi des artistes comme Aristide Maillol ou Pablo Casals. Les compositions de ses photographies, qui révèlent les réalités sociales, témoignent de sa formation de graphiste. Ses images, qui présentent des clairs-obscurs très contrastés, tendent à la monumentalité et produisent souvent un effet dramatique. S. avait un flair exceptionnel et maîtrisait les moyens formels susceptibles de bouleverser et de provoquer la compassion en représentant des émotions.


Fonds d'archives
– FFV
Bibliographie
Paul Senn, cat. expo. Zurich, 1981
Paul Senn, cat. expo. Berne, 2007

Auteur(e): Guido Magnaguagno / UG