No 1

Stern, Alfred

Consultez cet article sur le nouveau site web du DHS (version bȇta)

naissance 22.11.1846 à Göttingen, décès 24.3.1936 à Zurich, isr., Prussien. Fils de Moritz Abraham, professeur ordinaire, et de Bertha Simon. ∞ 1881 Clara S. Etudes de droit et d'histoire à Heidelberg et Berlin. Professeur extraordinaire (1873), puis ordinaire d'histoire générale à l'université de Berne (1878-1887). S. fut professeur ordinaire d'histoire à l'EPF de Zurich (1887), où il apporta une contribution majeure au programme de conférences données par l'Antiquarische Gesellschaft. Son œuvre principale est une histoire de l'Europe en dix volumes (Geschichte Europas seit den Verträgen von 1815 bis zum Frankfurter Frieden, 1894-1924) qui s'inscrit dans l'historiographie positiviste de l'époque. Contrairement aux écrits de Heinrich von Treitschke, dont S. contestait l'interprétation populaire, nationaliste et philoprussienne du XIXe s., son œuvre se distingue par sa modération, un souci d'objectivité, et une vision européenne.


Oeuvres
Wissenschaftliche Selbstbiographie, 1932
Bibliographie
Die Dozenten der bernischen Hochschule, 1984, 137
– N. Schmitz, Alfred Stern (1846-1936), 2009

Auteur(e): Urs Hafner / UG